Contraception - Un pas de plus vers la création d'une pilule pour hommes?

Jusqu'à présent, les tentatives de contraception masculine étaient centrées sur la production de sperme dysfonctionnel ou sur les hormones, ce qui pouvait entraîner une destruction à long terme de la fertilité, ou avoir des effets négatifs sur l'activité sexuelle.

Mais selon une étude publiée dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences, des chercheurs de l'université de Monash en Australie auraient réussi à rendre des souris mâles infertiles, sans perturber l'accouplement.

2 protéines (alpha1A-adrenoceptor et P2X1-purinoceptor) permettent au sperme d'être transporté des testicules au pénis à travers le canal déférent.

En modifiant les gènes de souris mâles, les chercheurs ont réussi à rendre ineffectives ces protéines. Résultat, les souris étaient complètement stériles, mais en parfaite santé, et pouvaient continuer à s'accoupler normalement.

Par ailleurs, lorsque les chercheurs ont prélevé du sperme dans leurs testicules et l'ont injecté dans des ovules de souris femelles, il y avait bien reproduction.

Les chercheurs espèrent pouvoir recréer le même processus chez l'homme, avec des médicaments (la conception d'une pilule pour homme est bien plus compliquée que pour une femme, car il faut s'assurer que chacun des millions de spermatozoïdes ne pourra pas atteindre son objectif).

"Nous avons montré que bloquer en même temps deux protéines qui permettent l'avancée du sperme pendant l'éjaculation provoque une infertilité totale [...] sans affecter la viabilité à long terme du sperme ou la santé générale et sexuelle du mâle [...]. Le muscle ne reçoit pas le message chimique lui indiquant de faire avancer la semence", a dit le chercheur.

Descendance inaltérée, fonctions sexuelles intactes, processus réversible, il semblerait ici que tous les problèmes éventuels soient écartés.

madiWIKIbuzzer