4 Mythes scientifiques à en finir immédiatement

1. L'homme utilise 10% de ses capacités cérébrales.

Et bien non, toutes les capacités du cerveau humain sont mises en service autant que l'individu est en bonne santé. En effet, le corps humain, notamment le cerveau, s'est développe de manière à ce qu'il réponde d'une manière optimale à ses besoins qui changent d'une ère à une autre. Disposer du cerveau le plus puissant de la planète et n'en utiliser qu'un dixième serait un grand gâchis !

Grâce à l'imagerie IRM essentiellement, les neuro-scientifiques ont bien montré que 100% des neurones du cerveau sont utilisés.Par contre, on précise que les facultés consomment l'énergie (donc actives) ou pas d'une activité à une autre et d'une expérience à une autre, ce qui explique que chaque partie du cerveau est à chaque instant stimulée suivant le besoin précis et actuel.

2.L'eau qui s'écoule dans un siphon ne tourne pas dans le même sens selon ce qu'elle soit dans l'hémisphère Nord ou dans l'hémisphère Sud.

Même si un bref appui d'un amateur de physique sur l'accélération de Coriolis semble expliquer tout le mythe, ceci reste loin d'être la réalité.

En effet, c'est vrai que le sens de rotation des cyclones sont régis par cette même accélération mais, soyons clairs, l'eau de la baignoire et le cyclone dans l'atmosphère ne sont pas de même taille. Ainsi, l'effet de l'accélération de Coriolis (due à la rotation de la terre) est si faible que l'accélération de pesanteur est capable à elle même de la dominer.

Pour tourner la page une fois pour toutes, la mécanique des fluides démontre que le mouvement de l'eau dans un siphon n'est régie que par son mouvement d'écoulement initial, de la nature des parois et leur forme ,et du débit autorisé de la conduite d'eau

3.Le cordon ombilical relie la mère à l'enfant

C'est évident que le cordon ombilical est un symbole universel pour les plus forts des liens. Par contre, les individus se trompent là dessus car non seulement qu'il ne relie l'enfant qu'à son placenta, mais aussi c'est l'embryon lui même qui le crée en s'implantant dans l'utérus.

4.Les saisons sont imposées par la distance terre-soleil

Faux! La variation de la distance terre-soleil imposée par la trajectoire que suit la terre autour du soleil est loin d'être l'élément de contrôle des saisons. D'ailleurs, un contre exemple incontournable fait évaporer cette théorie en une seconde. C'est que les saisons ne sont pas les mêmes dans l'hémisphère Nord que dans l'hémisphère Sud dans une même période de l'année, et dès que vous comprendrez le phénomène réel des saisons tout ça vous semblerait logique.

En effet, la terre tourne autour d'elle même suivant un axe d'inertie, et elle tourne aussi autour du soleil suivant la trajectoire elliptique. En suivant cette trajectoire, l'axe d'inertie de la terre ne reste pas perpendiculaire au plan de l'ellipse, par contre, il crée des angles positifs ou négatifs selon que la terre se penche ou se lève par rapport au soleil (en prenant comme exemple le pôle nord comme point de référence).   Lorsque la terre se penche vers le soleil, l'hémisphère Nord est relativement plus exposé aux rayons solaires que l'hémisphère Sud,donc une densité de chaleur plus importante et des journées plus longues, et vice versa! On comprend bien que chaque position précise occupée par l'axe de rotation de la terre décide d'un grand nombre de paramètre météorologiques. Et de ce fait, chaque plage de positions de cet axe définit plus ou moins une saison précise.

Terre axe central de rotation saisons

 

Ce ne sont que quatre mythes parmi des dizaines d'autres très répandues dans le monde entier .

Dommage que les gens ont tendance de croire à des choses qu'ils n'en consacre même pas quelques minutes de recherches pour s'assurer de leur validité scientifique. C'est ainsi que les mythes scientifiques se propage et malheureusement les plus illuminés sont toujours contraints de combattre ces irréalités. Vous pouvez commencer par partager l'info ! 

hayWIKIuser
Source : Références scientifiques