Le pacemaker cérébral pourrait aider à soigner Alzheimer

Le cerveau est une machinerie des plus complexes alors, lorsque celui-ci montre des signes de défaillance, les traitements sont généralement lourds à en mettre et les résultats très variables. Le pacemaker a fait ses preuves en œuvrant à assister le cœur, il pourrait aujourd’hui aider le cerveau.

alzheimerLa stimulation électrique à l’intérieur-même du cerveau est une technique qui fait ses preuves depuis quelques années. Grâce à elle, TOC, dépression et même obésité pourraient être traitées. Mais aujourd’hui, les chirurgiens sont passés à la vitesse supérieure en implantant les premiers pacemakers dans les cerveaux de patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Après un an passé avec ces implants dans la tête, certains patients ont montré une consommation accrue de glucose dans les zones dédiées à l’apprentissage et à la mémoire, signe d’une activité neuronale intense. L’expérience est donc prometteuse et les scientifiques cherchent de nouveaux patients. A terme, ces pacemakers pourraient repousser considérablement les symptômes de la maladie…