« La graisse saturée » le 3ème criminel qui se cache dans votre réfrigérateur

Les acides gras saturés sont des lipides naturellement présents dans les produits laitiers, les viandes et graisses de ruminants (vache, boeuf, etc.). On les trouve aussi après la transformation des huiles végétales : les huiles végétales hydrogénées (qui permettent aux industriels de les utiliser à l’état solide), ou les huiles chauffées en contiennent.

Les produits laitiers représentent plus de la moitié des apports en acide acides gras saturés chez l’adulte en Europe. L’industrie agro-alimentaire les utilise également comme stabilisateur et comme conservateur dans les viennoiseries, les pains, les pizzas, les biscuits, mais aussi dans les margarines, les plats cuisinés, les recettes chocolatées.
La plus grande quantité consommée par les êtres humains se trouve cependant dans les produits industriels, par suite d’hydrogénation partielle des huiles végétales insaturées. Procédé développé au début des années 1900 et ayant pris une importance considérable dans les pays industrialisés depuis les années 1950.

Le procédé dit de l’hydrogénation partielle permet de fabriquer des graisses à partir d’huiles végétales liquides. Cette technique commode est employée pour confectionner une quantité de produits, comme les margarines et les pâtes à tartiner.
Elle offre le moelleux et une excellente conservation aux pâtisseries, viennoiseries, barre chocolatées, chips, biscottes, plats préparés… Les quantités d’acides gras saturés y sont parfois très élevées.
Deux équipes de l’Inserm et de l’Institut Gustave Roussy se sont associées pour mener une étude épidémiologique portant sur la cohorte française de femmes adhérentes de la Mutuelle Générale de l’Education Nationale (E3N). Les chercheurs montrent que le risque de cancer du sein est presque doublé chez les femmes ayant des taux sanguins élevés d’acides gras saturés. Les acides gras saturés incriminés sont ceux d’origine industrielle (produits manufacturés, pains industriels, viennoiseries, gâteaux, chips, pâtes à pizzas).

Difficile d’enlever ces criminels de notre réfrigérateur, sur la foi d’articles, d’études, de tests. Il n’y aura jamais assez d’enquêtes et nous sommes au début des conséquences de notre mode de vie sur notre santé. Il existe quand même une étude épidémiologique considérable : Que ce soit dans le passé ou encore de nos jours, les peuples qui n’utilisent pas ces trois criminels (Soda, Lait, Graisses saturées) dans leur alimentation ne développent pratiquement pas de cancer.

Lire aussi:

Le lait, le 2ème criminel qui se cache dans votre réfrigérateur 

ou bien

« Soda » le premier criminel qui se cache dans votre réfrigérateur

 

hayWIKIuser
Source : eco-ecolo.com