Cancer : les signes qui doivent alerter

Toux, constipation, ganglions, grosseur, perte de poids, saignements anormaux… Ces symptômes peuvent être ceux d’un cancer ! Voici les signes qui doivent vous alerter, et dans quels cas consulter.

symptomes cancer

Une petite boule sous la peau

Description du symptôme : Une petite boule récente, dure, non douloureuse, située par exemple dans le sein, sous les aisselles ou dans le cou ne doit pas être ignorée.

Peut-il s’agir d’un cancer ? "Elle peut évoquer une tumeur d’un organe voisin [thyroïde, testicule, sein…] mais aussi un ganglion secondaire à une infection, ou à une maladie du sang", explique le Dr Françoise May-Levin, cancérologue.

Quand s’inquiéter ? Quand la boule persiste depuis plusieurs semaines et que sa taille ne diminue pas.
A noter : Il existe d’autres causes pouvant être à l’origine de l’apparition d’une petite boule comme décrite ci-dessus (kyste). Dans tous les cas, l’apparition d’un signe anormal justifie une consultation médicale.

Des saignements anormaux

Description du symptôme : Du sang dans les selles, dans les urines ou des saignements (francs) entre les règles et/ou après les rapports sexuels.

De quel cancer peut-il s’agir ? "Du sang dans les selles peut être le signe d’un cancer digestif, tel celui du côlon et du rectum. Du sang dans les urines peut parfois être lié à un cancer des voies urinaires ou du rein.

Les saignements entre les règles et/ou après les rapports sexuels peuvent être des symptômes d’un cancer du col de l’utérus ou de l’endomètre", explique le Dr Françoise May-Levin, cancérologue.

Quand s’inquiéter ? "Dès que l’on constate des saignements anormaux, quel qu’en soit le type, même si l’on souffre d’hémorroïdes, il faut aller consulter un médecin."

Une grande fatigue

Description du symptôme : Une grande fatigue, inhabituelle, non soulagée par le sommeil, qui persiste sans explication (pas d’efforts physiques particuliers, notamment…), et souvent dès le matin au réveil Anormale, cette fatigue peut devenir invalidante : préparer un repas, monter un escalier, faire le ménage… sont alors de vraies épreuves.

Peut-il s’agir d’un cancer ? La fatigue peut parfois révéler une pathologie cancéreuse, comme une leucémie ou un cancer d’un organe profond (estomac, colon, pancréas), mais ce n’est pas un symptôme fréquent.

Quand s’inquiéter ? Si vous accusez une fatigue durable, invalidante, consultez votre médecin généraliste.

Des douleurs inexpliquées

Description du symptôme : Des douleurs inexpliquées et durables, quelle qu’en soit la localisation (estomac, ventre, dos, tête…) ne doivent pas être ignorées.

Peut-il s’agir d’un cancer ? "Une douleur ressentie au niveau du ventre, toujours du même côté, peut être liée à un cancer du côlon, de l’estomac ou du rectum", explique le Dr Françoise May-Levin, cancérologue. Au niveau de l’abdomen, elle peut être associée à cancer du foie. Dans le dos, elle peut être le signe d’une tumeur au niveau du rein ou des poumons.

Quand s’inquiéter ? Quand les douleurs persistent, sans amélioration, même avec un traitement. Cela ne présume en rien la présence d’une tumeur maligne, mais mieux vaut consulter un médecin pour savoir l’attitude à tenir.

Une constipation, des diarrhées…

Description du symptôme : "Quand une tumeur se développe, elle peut entraîner des troubles du transit", explique le Dr Françoise May-Levin, cancérologue. En pratique, on présente une constipation ou une diarrhée (seules ou en alternance).

De quel cancer peut-il s’agir ? En cas de tumeur, ces symptômes sont généralement associés au cancer du côlon ou du rectum.
Quand s’inquiéter ? "Quand le trouble persiste depuis trois, quatre semaines ou plus, alors qu’on prend un traitement pour le soigner", répond la spécialiste.

A noter : Ces symptômes peuvent révéler d’autres anomalies. Dans tous les cas, mieux vaut consulter un médecin.

Des troubles urinaires

Description du symptôme : "La personne doit pousser pour uriner, a l’impression d’avoir encore envie après la fin de la miction, se lève plusieurs fois la nuit pour faire pipi", explique le Dr Françoise May-Levin, cancérologue.

De quel cancer peut-il s’agir ? Les troubles urinaires peuvent parfois être des signes du cancer de la prostate. La glande gonflée comprime en partie l’urètre, le canal via lequel l’urine est évacuée. Cependant, "dans 70% des cas, il s’agit d’un adénome (hypertrophie) bénin", précise le Dr Françoise May-Levin.

Quand s’inquiéter ? Quand les troubles persistent depuis plus de trois semaines. Il faut alors en parler à un médecin.

Un grain de beauté qui change d’aspect

Description du symptôme : "Un grain de beauté qui saigne, grossit, change de teinte [fonce ou s’éclaircit au milieu] ou devient irrégulier peut être le signe d’un cancer", explique le Dr Françoise May-Levin, cancérologue.

De quel cancer peut-il s’agir ? Un cancer de la peau.

Quand s’inquiéter ? Dès que l’on constate une anomalie sur un grain de beauté, il faut consulter un dermatologue.A noter : "Si on arrache un grain de beauté et qu’il saigne, il faut consulter un dermatologue par précaution", conseille la spécialiste.

De même, "si on a un grain de beauté situé dans un endroit sujet à être irrité (ex : bretelle de soutien-gorge), il vaut mieux le faire enlever".

Une perte de poids inexpliquée

Description du symptôme : Une perte de poids récente et non expliquée.
De quel cancer peut-il s’agir ? "Ce type d’amaigrissement est souvent associé aux cancers digestifs [côlon, rectum, estomac…]", explique le Dr Françoise May-Levin, cancérologue.

Quand s’inquiéter ? "Quand on voit que l’on perd du poids en continu alors qu’il n’y a aucune raison particulière : pas de régime, pas de changement d’alimentation… Il faut alors consulter un médecin."

Une toux sèche

Description du symptôme : Une toux grasse ou sèche (mais le plus souvent sèche) qui persiste, associée ou non à des crachats de sang.

De quel cancer peut-il s’agir ? "C’est un des signes du cancer du poumon", explique le Dr Françoise May-Levin, cancérologue.
Quand s’inquiéter : Quand la toux persiste depuis environ trois semaines, sans amélioration. Il faut alors consulter un médecin.

A noter : La toux peut parfois être accompagnée d’une douleur dorsale ("un point dans le dos") qui persiste. C’est un autre symptôme du cancer du poumon. Attention, ce signe peut aussi se manifester seul.

Source : sante.planet.fr