Gérard de la télévision : et les pires animateurs de l'année sont ...

Cyril Hanouna, Natacha Polony et Jean-Marc Morandini sont les principaux lauréats - malgré eux - des Gérard de la Télévision, prix potaches et irrévérencieux récompensant les pires animateurs et programmes télé, remis lundi 19 janvier.

Rien que les intitulés font rire. Inspirés des Razzie Awards pour le pire de la production hollywoodienne, les Gérard de la Télévision, décernés en direct sur Paris Première, veulent "rendre le petit écran meilleur en incitant chaînes et producteurs à faire de meilleurs émissions, et les animateurs à être plus intéressants", selon les créateurs de la cérémonie, parmi lesquels les journalistes Frédéric Royer et Stéphane Rose.

Hanouna multi-récompensé, Malagré distinguée

Distingué pour Touche pas à mon poste (D8), Cyril Hanouna a décroché le "Gérard de l'animateur qui a visiblement dû réussir pour coucher". L'animateur est aussi lauréat du "Gérard du présentateur qui a tellement réussi à squatter les programmes de sa chaîne qu'il va devenir plus difficile à déloger que l'Etat islamique en Syrie". Cible de la 9e cérémonie des Gérard, Cyril Hanouna a remporté encore le Gérard de l'animateur. Celui de l'animatrice de l'année est allée à Enora Malagré (D8).

Le magazine de la rédaction de France 2 Envoyé Spécial a remporté le "Gérard de l'émission qui est comme ta femme après quinze ans de mariage, tu la regardes plus, mais le soir, t'es content qu'elle soit là". Le "Gérard de l'émission qui fait les poubelles de Closer, BFM TV et même NRJ 12 pour faire de l'audience, mais qui se la joue branchée haut de gamme parce qu'elle est sponsorisée par Chanel et que son animateur est habillé en Dior Homme", a récompensé Le Grand journal (Canal+) avec Antoine de Caunes.

Le Gérard du paradoxe à Sublet, l'animatrice "culturelle"

Le "Gérard du paradoxe" est allé à Alessandra Sublet et son magazine culturel Un soir à la Tour Eiffel (France 2). Le "Gérard de l'émission où toutes les enquêtes sont confiées au SRPJ de Versailles" a distingué Enquête d'action (W9). Jean-Marc Morandini a décroché le "Gérard de l'animateur que tu pourrais pas expliquer à tes gosses", tandis que Natacha Polony a été notamment récompensée par le "Gérard de l'animatrice qui n'a visiblement pas couché pour réussir".

Les Ch'tis dans la jet set (W9), Danse avec les stars (TF1), Confessions intimes (NT1) et Rising Star (M6) comptent aussi parmi les lauréats étrillés par un jury de journalistes TV et les lecteurs de Télé-Loisirs.

madiWIKIbuzzer