Emmené vivant à la morgue, un Russe y meurt de froid !

C'est ce que l'on appelle manquer de chance. Considéré décédé par erreur, un Russe est mort d'hypothermie dans la chambre froide où il avait été emmené.

vivant a la morgue

Les faits se sont déroulés le 4 février dernier dans une morgue de la ville de Pskov, rapporte le site du Nouvel Observateur. Un homme, déclaré décédé après avoir perdu connaissance à son domicile, y avait été déposé.

C'est le médecin légiste qui s'est aperçu d'une anomalie lorsqu'il a extrait le corps de la chambre froide : celui-ci était encore tiède, dépourvu de tâches cadavériques et les pupilles réagissaient encore à la lumière.

Si cette fois-ci l'individu était vraiment mort, tout indiquait que le décès était extrêmement récent. En tous cas, il était nécessairement survenu après le dépôt du cadavre à la morgue.

Une enquête a donc été immédiatement diligentée.

Celle-ci a révélé qu'en l'absence de personnel compétent, ce sont les proches du mort présumé qui l'ont eux-mêmes déposés dans la chambre froide, sans s'être correctement assuré son départ effectif vers des cieux plus cléments.

Et si la chambre froide n'était pas branchée, les températures polaires qui sévissaient alors sur la région n'ont laissé aucune chance au malheureux "mort-vivant".

Source: directmatin

madiWIKIbuzzer