Elle a une étrange addiction et elle rêve de trouver l'amour

"Mon addiction au sexe a débuté quand j'avais sept ans, après avoir découvert un carton de vidéos porno poussiéreuses en dessous du lit de la chambre d'ami", écrit Alexa sur le blog xoJane. Ces images de femmes nues avec des hommes à leurs pieds troublent la petite fille. "J'étais excitée, je voulais devenir comme ces femmes." Elle se met à sexualiser tout ce qui l'entoure à commencer par ses poupées Barbie.

alexa addiction

A 14 ans, Alexa sort avec son premier petit ami.

Son addiction devient plus réelle, physique. Sous les couvertures, ils se caressent. "J'ai eu l'impression de trouver ma vocation. J'étais comme ces femmes à forte poitrine sur les K7: j'avais un homme à mes pieds, et c'était grâce au sexe. J'ai appris que le sexe était égal à l'amour et tant que je voulais bien en donner, je ne serais plus seule."

Elle perd sa virginité à 16 ans avec un garçon plus âgé.

"Notre relation est vite devenue purement sexuelle, j'accomplissais mon devoir y compris les jours où je n'en avais pas envie. Surtout les jours où je n'avais pas envie, parce que c'était à ce moment-là que j'en avais le plus besoin; si je ne voulais pas le faire alors il ne m'aimerait plus."

Violée par un ex à l'âge de 18 ans, Alexa tombe dans une spirale autodestructrice.

Elle recherche du sexe "partout où elle peut", espérant reprendre le contrôle qu'elle a perdu pendant son agression. "Le sexe ne se rapprochait plus de l'amour, mais d'une lutte pour le pouvoir que j'étais déterminée à remporter."

Anorexique à l'université, elle apprend que son petit ami la trompe.

Elle se venge en le trompant à son tour. La liste de ses amants s'allonge. "Je refusais d'être seule mais j'étais plus seule que jamais." Dépressive, isolée, elle ne voit bientôt plus que des hommes qui viennent chez elle seulement pour coucher.

Un jour, un de ces hommes lui dit qu'il l'aime.

"J'ai ri, comment pourrait-il m'aimer? Je n'étais pas digne d'être aimée. J'étais devenue amère après tant d'années de sexe sans amour et de coups d'un soir. J'ai ri et il est parti. Il ne m'a plus jamais reparlé. Cela m'a fait du mal, parce que je l'aimais beaucoup moi aussi mais mon addiction au sexe m'empêchait d'accepter cela."

Après une mauvaise rencontre sur Internet, Alexa se confie à sa soeur, qui prend peur et en parle à leurs parents.

Une semaine plus tard, Alexa est envoyée en désintox'. "J'ai appris beaucoup sur moi-même. Mais je ne sais toujours pas comment avoir des relations sexuelles de façon saine. L'idée de me montrer vulnérable, intime avec quelqu'un me terrifie." Alexa ne perd pas espoir. "Je rêve d'avoir une vraie relation amoureuse, une connexion physique et spirituelle. Ça prend du temps, mais cette fois ça ne me dérange pas d'attendre".

madiWIKIbuzzer