Dis-moi la longueur de ta jupe, je te dirai qui tu es!

Une photo polémique provoque un débat sur la longueur des jupes:
Toutes les femmes pourront en témoigner, la longueur d'une jupe ou d'une robe est capitale.... Surtout pour ceux qui ne la portent pas! Trop courte, c'est une fille facile, trop longue, c'est une bonne sœur.

rosey posey

Une artiste canadienne a représenté cette échelle de la bienséance selon la longueur de la jupe dans une photo publiée sur le web.

La photographe, Rosea Lake qui étudie le design à Vancouver a posté cette photo sur son Tumblr au début du mois de janvier. Elle a depuis été partagée 200.000 fois:

jupe jugement

Voici la traduction de chacun des termes ainsi que leur définition:

  • Whore : une prostituée (TRAÎNÉE)
  • Slut : une femme qui a de nombreux partenaires sexuels (SALOPE)
  • Asking for it: se mettre en difficulté à cause de son comportement, l'avoir bien cherché (ALLUMEUSE)
  • Provocative: éveillant un désir ou un intérêt sexuel, délibérément (PROVOCANTE)
  • Cheeky:Impudent ou irrévérencieux de manière attachante ou amusante (INSOLENTE)
  • Flirty: une personne qui flirte fréquemment (SÉDUCTRICE)
  • Proper: Conforme aux exigences; adéquat, approprié (CONVENABLE)
  • Old-fashioned: plus d'actualité ou à la mode suivant des styles ou des exigences ; pas moderne (DÉMODÉE)
  • Prude : une personne qui est ou se dit être facilement choquée par toute allusion au sexe ou à la nudité (COINCÉE)
  • Matronly: qui ressemble à une matrone, en particulier par sa dignité et son sérieux. D'ordinaire associée à une forte ou imposante carrure (MAMIE)

Un gros buzz

Et la photo fait désormais le tour du web, récoltant tous les commentaires possibles.

Sur la page Facebook de l'association UniteWoman.org, une femme résume: "Dans ce monde, les femmes ne peuvent pas gagner".

Chez Jezebel, on la joue plus cool: "Je porte ma jupe de la longueur matrone, mais avec une coupe crayon. Vous savez, juste pour embrouiller tout le monde".

Tandis que sur Media Watch, la discussion se veut plus profonde: "J'adore. C'est une manière simple, efficace et élégante de provoquer la discussion sur la manière dont notre société étiquette les femmes et en fait des prudes ou des salopes, les déshumanisant en se basant sur des facteurs superficiels tels que leurs choix vestimentaires, tout en punissant celles qui osent sortir de la marge de ce qui est acceptable."