Les personnes en surpoids vivent plus longtemps

Un petit peu de ventre ne ferait-il pas de mal? C'est bien ce qu'on pourrait croire selon l'analyse de cent études sur le sujet, publiée le 1er janvier.

Prises dans leur ensemble, elles montrent que les personnes en surpoids et légèrement obèses vivent plus longtemps que celles d'un poids normal.

Néanmoins et sans surprise, une forte obésité accroîtrait nettement le risque de mortalité. Cette méta-analyse avance plusieurs hypothèses pour expliquer ce paradoxe, comme les effets bénéfiques des plus grandes réserves d'énergie dans l'organisme ou encore le fait que les personnes légèrement obèses prennent davantage de traitements médicaux.

L'analyse parue dans le Journal of the Medical American Association (JAMA) fait la synthèse de 97 études couvrant 3 millions d'individus dans le monde.