Et si vous étiez allergique sans le savoir?

On vous en avait déjà parlé: certaines femmes souffrent d'allergie au sperme. Et vraisemblablement, elles seraient plus nombreuses qu'on l'imagine à souffrir de cette condition. Selon un médecin britannique qui s'est penché sur la question, jusqu'à 12% des femmes pourraient être allergiques au sperme, la plupart sans le savoir. Le risque? Que cela entraîne un choc anaphylactique, carrément.

allergique semence

Le Docteur Michael Carroll affirme dans le Daily Mail que les femmes entre 20 et 30 ans sont les plus touchées.

Celles qui sont atteintes par cette maladie ont des symptômes dans l'heure suivant le rapport sexuel. L'allergie au sperme se manifeste par des irritations, une miction douloureuse, de l'eczéma. Dans les cas les plus extrêmes, cette allergie peut entraîner la mort.

Si l'allergie au sperme est si mal diagnostiquée, c'est parce que ces symptômes sont très semblables à d'autres maladies sexuellement transmissibles.

Les douleurs et démangeaisons peuvent être évitées grâce au port du préservatif ou à l'abstinence. Le médecin assure que fonder une famille reste possible. Le sperme peut être séparé de la semence et les spermatozoïdes peuvent être insérés par fécondation in vitro.

madiWIKIbuzzer