Premier mariage homo mercredi à Montpellier

Onze jours à peine après la promulgation de la loi, le premier mariage homosexuel sera célébré aujourd'hui. Vincent et Bruno se diront "oui" à Montpellier, dans le sud du pays. Après six mois de manifestations et de débats houleux qui ont profondément divisé la France, cette première union homo sera en tout cas très médiatisée et surtout très encadrée au niveau sécurité.

Vincent Autin et son compagnon Bruno Boileau

Vincent Autin et son compagnon Bruno Boileau @AFP

Vincent et Bruno attendent plusieurs centaines d'invités, et presque autant de journalistes et de forces de l'ordre.

Une brigade mobile de 80 gendarmes veillera au bon déroulement du mariage, à l'intérieur de l'Hôtel de Ville de Montpellier. La ville a renoncé à l'écran géant pour des raisons de sécurité. Une partie du mouvement opposé aux unions entre personnes du même sexe s'est en effet radicalisée de manière violente au cours des derniers jours.

 "Ça peut être intimidant en effet l'attrait médiatique parce qu'on fait beaucoup d'interviews mais ce qu'on essaie d'avoir chaque fois à l'esprit, c'est la finalité, c'est l'égalité pour tous, c'est que monsieur et monsieur tout le monde, et madame et madame tout le monde, puissent aller se marier demain dans la Mairie de leur Ville tout simplement", a déclaré le marié au micro de l'AFP.

"Ce moment doit être un moment respectueux de l'événement"

La Maire de Montpellier, Hélène Mandroux, a été à la pointe pour défendre la loi sur le mariage pour tous. Pour elle, "la cérémonie en elle-même doit être très respectueuse. Il ne faut pas en faire 'un barnum'. Je ne suis pas du tout dans le people, moi, je suis dans les valeurs. Et donc j'ai dit à tout le monde, attention, ce moment doit être un moment respectueux de l'événement".

La Ministre de la Famille a, elle, renoncé à assister au mariage, pour éviter de le politiser.

"Maintenant nous rentrons dans l'ordre de l'intime et j'estime, moi, en tant que Ministre que je n'ai pas à rentrer dans l'ordre de l'intime", a déclaré Dominique Bertinotti.

Quant à la police municipale de Montpellier, elle est prévue dans le dispositif, mais elle a déposé un préavis de grève.

Source: AFP

madiWIKIbuzzer