Pour 46% des Français être célibataire à 30 ans est une «chance»

Etre toujours célibataire à 30 ans ne serait plus une tare, ni synonyme de vie ratée. En effet, selon une étude récente diligentée par le site de rencontres eDarling (1), près de 79 % des Français voient aujourd'hui le célibat comme quelque chose de positif.

Dans le détail, 33 % des sondés qualifient même le statut de célibataire de «moderne» et «branché», tandis que 46 % des personnes interrogées y voient une «chance dont il faut profiter».

Un homme célibataire sur cinq préférerait un iPhone 6 à une copine

«Le couple garde à l'heure actuelle son statut de référence»

D'après Salama Marine, psychologue qui travaille pour le site de rencontres, «être célibataire n'est plus aussi mal vu (...) Parfois considéré comme "tendance", ce statut est de plus en plus valorisé (...) mais est encore très loin d'être la norme: le couple garde à l'heure actuelle son statut de référence».

Fait surprenant, les jeunes de moins de 25 ans sont les plus sévères avec les célibataires et 45 % d'entre eux jugent «inacceptable» le fait d'être seul passé la trentaine. Constat partagé chez les plus jeunes femmes, dont plus de la moitié considère le célibat de façon négative. Reste que si elles sont 54 % à considérer que le fait d'être célibataire à 30 ans est une «chance», seul 39 % des hommes voient le bon côté des choses et ce, peu importe leur âge.

Japon: Des «mariages solo» pour les célibataires

(1). Etude réalisée entre janvier et février 2015 auprès de 840 membres du site eDarling, trentenaires célibataires et français, dont 52 % d’hommes et 48 % de femmes.

madiWIKIbuzzer