Tuée par un lion pendant qu'elle faisait l'amour

Sharai Mawere, âgée de 43 ans aurait été tuée par une lionne alors qu'elle faisait l'amour en pleine brousse avec son petit ami. Si ce dernier est parvenu à fuir, elle a succombé à l'attaque de l'animal qui était affamé et a été, depuis, abattu.

lion femme

Une femme entrain de regarder un lion dans une réserve faunique dans le lac Kariba, près du lieu où l'incident s'est produit

Selon les médias locaux, le drame s'est produit mardi dernier dans cette ville touristique du Zimbabwe. Sharai Mawere, 43 ans, s'était rendue dans un petit coin tranquille situé non loin de la brousse pour passer du bon temps avec son petit ami. Mais soudain, une lionne affamée s'est attaquée aux deux amants.

Le compagnon de Sharai est parvenu à fuir. L'homme a tenté de trouver de l'aide mais en voyant l'individu complètement nu courir sur la route, aucun automobiliste ne s'est arrêté. Lorsqu'il est revenu plus tard avec les secours, il était trop tard. Sharai avait été tuée.

D'après les autorités zimbabwéennes, cette lionne n'en était pas à son coup d'essai. Le bras et les restes d'un autre cadavre auraient également été découverts peu après cet incident. On ignore encore l'identité de la seconde victime. La lionne en question a été retrouvée et abattue. Mais selon un expert, elle était blessée et affamée lorsqu'elle s'en est prise à Sharai.

Ce drame fait d'ailleurs débat au pays. Selon certains villageois, il faut tuer les lions qui ont goûté à la chair humaine. Pour les défenseurs de la cause animale en revanche, tout ceci est le résultat d'une politique d'extermination de certains animaux autour de la ville. Ceux-ci prônent pour la construction d'une réserve animalière afin de protéger ces animaux, de plus en plus rares au pays, tout en mettant la population à l'abri de leurs potentielles attaques mortelles.

En attendant, les habitants de la ville de Kariba ont reçu des directives strictes depuis la mort de ces deux personnes. Ceux-ci ont été invités à respecter un couvre-feu et à ne pas emprunter les sentiers traversant la brousse pour éviter un autre drame.

Source

madiWIKIbuzzer