Succès de l'opération de la fillette hydrocéphale

Le sort de la petite Roona Begum, 15 mois, souffrant depuis sa naissance d'une maladie rare qui avait fait doubler sa tête avait suscité un élan de solidarité.

Roona Begum

Des médecins indiens ont réussi mercredi l’opération d’une fillette de 15 mois souffrant d’une maladie rare qui a presque fait doubler sa tête, et dont le sort a suscité un élan de solidarité en raison de l’extrême pauvreté de ses parents, a dit un neurochirurgien.

«L’opération s’est déroulée parfaitement, beaucoup mieux que prévu», a déclaré Sandeep Vaishya à l’issue de l’opération de Roona Begum. «C’est un succès mais il est trop tôt pour dire comment sera la qualité de sa vie future», a-t-il ajouté, interrogé dans la salle d’opération d’un hôpital de New Delhi.

roona Begum en salle d'opération

Roona Begum est née avec une grave anomalie neurologique qui se traduit par l’augmentation du volume des espaces contenant le liquide céphalorachidien et provoque une pression sur le cerveau.

La circonférence de sa tête a ainsi atteint 94 centimètres, soit près de deux fois plus que la normale pour une enfant de son âge, empêchant la fillette de se tenir droite ou même de marcher à quatre pattes.

L’opération consistait en une «dérivation crânienne», la procédure habituelle dans ce type de pathologie consistant à drainer un excès de liquide céphalorachidien hors du cerveau.

La diffusion de photos de la fillette prises par un photographe de l’AFP début avril dans une région reculée du nord-est de l’Inde, l’Etat du Tripura, avait suscité l’émoi de lecteurs et d’internautes à l’étranger. Certains avaient lancé une campagne de collecte de fonds pour financer son opération.

Afp

madiWIKIbuzzer