Pour ceux qui auraient raté un épisode ... Leonarda, une polémique internationale

L'intervention de François Hollande, mettra-t-elle un terme à cette affaire ? Ce n'est pas évident ... pour tout comprendre voici un résumé de cette polémique d'ampleur internationale.

 

Leonarda est expulsée

Malgré les protestations de sa prof d'histoire-géographie, c'est le 9 octobre que Leonarda Dibrani, une collégienne rom de 15 ans, scolarisée en 3e dans le Doubs, est contrainte de quitter le car scolaire par les forces de l'ordre. Pris en charge par la police la jeune adolescente, sa mère et ses 5 frères et soeurs sont soumis à une obligation de quitter le territoire français et finalement expulsés par avion vers le Kosovo, pour rejoindre le père de famille, expulsé la veille.

 

5 jours de polémique

La polémique éclate ... l'association Réseau éducation sans frontière (RESF) dénonce "les méthodes utilisées pour renvoyer des enfants issus de la minorité rom vers des pays qu'ils ne connaissent pas et dont ils ne parlent pas la langue", le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls affirme lui que "toutes les procédures administratives ont été respectées" dans l'expulsion de la famille.

La gauche s'insurge ... le PC ainsi que des membres du PS et de nombreuses associations ciblent la politique de Manuel Valls, c'est ainsi que la gauche de la gauche réclame la démission de Manuel Valls. Au gouvernement, le ministre de l'Education, Vincent Peillon, appelle à "sanctuariser l'école".

Leonarda, elle, souhaite revenir en France ... à Paris mais aussi dans d'autres villes, les lycéens défilent. Pour de nombreuses associations, l'expulsion de Leonarda "a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase".

François Hollande intervient

Selon le chef de l’État la loi a été "parfaitement respectée" lors de l'expulsion de la famille Dibrani puisqu'elle est "conforme à la réglementation en vigueur".

Dans cette déclaration du 19 octobre, François Hollande tente de mettre un terme à l'affaire et afin d'apaiser les esprits il ajoute : "Si Leonarda souhaite poursuivre sa scolarité en France, un accueil lui sera réservé".

Le "non" de Leonarda

La polémique repart de plus belle ... pour le parti de gauche, cette proposition est d'"une cruauté abjecte", l'association La voix des Rroms la juge, elle, d'une "indécence inacceptable" et l''adolescente argumente son refus : "Je n'irai pas seule en France, je n'abandonnerai pas ma famille. Je ne suis pas la seule à devoir aller à l'école, il y a aussi mes frères et mes sœurs".

 

En bref, l'affaire Leonarda reste une histoire qui n'est pas prêt de se conclure ...

source : francetvinfo.fr

madiWIKIbuzzer