« Mon corps m’appartient et il n’est l’honneur de personne »

Les Femen tentent tant bien que mal de s'implanter en Tunisie, au prix d'insultes et de menaces de mort.

amina femen tunisie

Depuis le début du mois de mars, lorsqu'Amina a posté une photo d'elle seins nus sur son compte Facebook, le buste peint de l'inscription "Mon corps m'appartient et il n'est l'honneur de personne", elle a fait se déchaîner les passions dans un pays en proie à l'islamisme radical.

Sur la page "Femen-Tunisian Fanpage", où la jeune fille de 19 ans apparaît encore seins nus, faisant des doigts d'honneur des deux mains avec l'inscription "Fuck your morals", défenseurs et détracteurs d'Amina se déchirent. Tantôt salue-t-on son courage, tantôt se fait-elle traiter de "sale chienne".

La jeune fille se défend cependant de jouer la carte de la provocation.

Elle a déclaré: "Nous voyons souvent des hommes torse nu à la plage, cela ne choque personne, alors il en va de même pour nos actions. Ce n'est nullement de la provocation, mais une simple action pour prôner la liberté de la femme".

Sur la page Facebook officielle de Femen Tunisie, on s’acharne sur Amina. Cela va des railleries aux insultes, voire aux menaces de mort.

La jeune femme a donc tenu à s’expliquer sur le fait qu’elle ne souhaite en aucun cas offenser les Tunisiens et Tunisiennes. Son acte vise seulement à défendre les droits de la femme.

mon corps mappartient

madiWIKIbuzzer