La puissance verte des crottes de chien

Un système d'énergie renouvelable révolutionnaire baptisé "Power Poopy" pourrait bientôt fournir de la chaleur à moindre coût en Grande-Bretagne. La première entreprise à échelle commerciale de conversion d'excréments canins en bio-gaz vient d'être dévoilée.

crotte de chien

 

Streetkleen a été fondée par Gary Downie, un ancien banquier de Manhattan qui vit maintenant dans le Cheshire.

Les dernières négociations seraient en cours et ce système révolutionnaire pourrait être adopté dès juillet.

Un outil qui devrait rapporter gros puisque, chaque année, les communes britanniques dépensent 72,5 millions de pounds (86 millions d'euros) pour envoyer 700.000 tonnes de déjections canines vers les sites d'enfouissement.

Cette nouvelle énergie verte permettra de transformer ces déchets en méthane, CO2 et engrais. Gary Downie, 42 ans, a conçu ce système capable d'alimenter jusqu'à 60 foyers à la fois.

Il précise que, malgré l'utilisation de déjections animales, ce processus est inodore et peut fonctionner dès l'apport de 500 kg de déchets par jour, générant 200.000 heures de kilowattheures d'électricité par an.

Il ajoute que chaque tonne d'excréments qui ne finira pas à la décharge économisera 450 kg de gaz à effet de serre. "Beaucoup de communes sont intéressées en Angleterre, en Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord" affirme-t-il.

M. Downie, qui a travaillé une dizaine d'années sur les marchés du pétrole et du gaz, a eu cette idée lorsqu'il se promenait avec son bébé et qu'il tentait d'éviter les nombreuses crottes de chien qui s'étalaient sur son parcours. Son système utilise le principe de la méthanisation - processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en absence d'oxygène - pour produire un mélange de méthane et de CO2.

Le système permettra aussi d'éliminer les sacs en plastique utilisés pour ramasser les déjections puisque les objets du délit seront "aspirés" sur les trottoirs.

Le bio-gaz produit sera utilisé pour alimenter une turbine produisant de l'électricité, tandis que la chaleur et le CO2 engendrés seront insufflés dans une serre attenante pour cultiver des plantes à l'aide de bio-engrais.

madiWIKIbuzzer