Cet homme risque la prison parce qu’il a ri trop fort !

Un New-yorkais de 42 ans a été assigné par la cour de justice pour avoir ri trop fort dans sa propre maison de Long Island.
Il risque 500 dollars d'amende (environ 385 €) ou d'un mois de prison.

Robert Schiavelli

Robert Schiavelli

Excédé par les rires de son voisin qu'il juge trop bruyants et agaçants, Daniel O'Hanan a décidé de déposer une plainte au Rockville Centre de New York au mois de février.

Appelé à comparaître devant les autorités, Robert Schiavelli s'est vu condamner d'une peine d'un mois de prison ou d'un dédommagement de 500 dollars, soit environ 385€.

Schiavelli n'en revient toujours pas. "Je ne savais pas que c'était un crime d'éclater de rire", a-t-il déclaré au quotidien "New York Post"

Cette assignation ridicule vient en fait d'un problème plus profond et lointain.

Selon le Post, les voisins seraient en mauvais termes depuis plus d'un an, et ce rire, fût celui de trop. Pourtant, à en croire la mère de Robert Schiavelli, chez qui il vit, O'Hanian n'est pas la blanche colombe dans cette histoire.

Souffrant de crises et de troubles neurologiques, Robert se voit fréquemment persécuté par son voisin qui se moque de lui et le ridiculise. "Il essaie d'intimider Robert en le traitant d'attardé", a expliqué Suzanne Schiavelli. Des insultes auxquelles Robert répond par le rire.

"Qu'êtes-vous supposé faire d'autre lorsque quelqu'un vous traite de débile ?" demande Robert.

Malgré cet éclaircissement, le juge a refusé d'abandonner les charges lors de la lecture d'accusation qui s'est tenue ce mardi 5 mars.

Schiavelli devra donc purger sa peine pour s'excuser d'avoir répondu à des attaques de la façon la plus pacifiste qui soit.