Ce que l'on sait sur la pub Findus qui enflamme le web

L'enseigne de surgelés dément être à l'origine de cette campagne, révèle "Le Parisien".

finus pub buzz

Une photo de la fausse campagne publicitaire de Findus, publiée sur le compte Facebook de l'agence Rosbeef. (DR)

"Chez Findus nous sommes très à cheval sur la qualité et la provenance de nos ingrédients" : c'est ce qu'on peut lire sur une affiche publicitaire apposée sur un abribus, dont la photo s'échangeait massivement sur internet, Twitter en tête, ces derniers jours.

On ignore le nombre d'affiches qui ont été ainsi placardées.

Certains internautes semblent étonnamment apprécier le sens de l'humour de l'enseigne de surgelés éclaboussée par le scandale alimentaire de la viande de cheval.

"Certains profitent de ce sujet pour se faire connaître"

Sauf que... cette publicité est un faux, révèle "Le Parisien", qui a contacté dimanche 24 février le directeur général de Findus France, Matthieu Lambeaux.

"Il s'agit d'un détournement réalisé par une agence en manque de notoriété qui, illégalement, fait croire que nous aurions fait cette affiche. C'est dommage que certains profitent de ce sujet pour se faire connaître", a expliqué le dirigeant au quotidien.

Findus n'exclut pas des suites judiciaires, rapporte également le journal.

On a certes de l'humour chez Findus mais je trouve que le sujet est suffisamment sérieux pour ne pas faire de blagues", a ajouté Matthieu Lambeaux.

"Le Parisien" relève aussi que l'agence de publicité Rosbeef "apparaît comme la principale pourvoyeuse" de photos de ce détournement, via son compte Facebook où l'affiche est présentée dans différents contextes. Rosbeef ne s'attribue cependant pas ouvertement cette fausse campagne.

Plus d'un million d'euros de pertes pour Findus France

Les pertes causées par le scandale s'élèvent à plus d'un million d'euros pour Findus France, a indiqué jeudi Matthieu Lambeaux. L'enseigne a lancé vendredi une campagne de presse nationale – qui n'a donc rien à voir avec les affiches mentionnées ci-dessus – pour rendre publiques les mesures qu'elle a adoptées.

"Nous avons poussé la filière à faire acte de transparence et nous avons pris nos responsabilités pour aller vite en termes de communication et d'action. Il y a une forme d'injustice car notre nom est très présent dans les médias à cause de ça", a déclaré vendredi Matthieu Lambeaux dans une interview accordée à l'AFP.

"Nous voulons donner un message très clair : Findus prend le taureau par les cornes et les produits n'auront jamais été aussi contrôlés, nos clients auront la meilleure qualité du marché".

Sources: AFP, Le Parisien, Le Nouvel Observateur